lundi 26 mars 2012

Sang de porc sauté comme en Thailande.









Dans ma recette de pommes au sang j’ai découvert que je n’ai pas pu cuire le boudin selon la recette de mon amie portugaise Francisca, car le sang fourni par le boucher contenait de l’anti coagulant.
Celui que la maman de mon amie me parlait était frais et sans aniticoagulant, je l’ai appris en lui contant nos expériences.
Et c’est celui sous cette forme qu’il est vendu dans les épiceries thai, mais cuit.
Quand j’ai découvert le boudin à Liège je n’ai pas pu m’empêcher d’en acheter une fois de plus et quand je suis arrivée chez mon amie thai Boopa à Nassogne avec mon paquet de sang de porc cuit, elle a sauté de joie.
Il semblerait que certains aliments frais ne soient disponibles dans l’épicerie thai de Liège qu’en fin de semaine, quand elle ne peut pas s’y rendre, hélas.
Chez elle chaque fois que j’arrive, il y a toujours plusieurs casseroles sur le feu et en plus elle préparait ses vacances du lendemain, il y avait une certaine animation dans la maison.
Mais l’hospitalité thai et son amour de la cuisine ne l’a pas empêchée de me dire assieds-toi, je vais te préparer ça.
Incroyable.


Ingrédients pour 2 personnes:
4 tranches de sang
1 c à s de lardons fondus
1 poignée de germes de soja
2 gousses d’ail émincées
un trait de fish sauce
un trait de sauce soja

Sa procédure :
Prendre une poignée de « crêtons », lardons en belge, qui fondaient lentement sur le feu pour les mettre dans une autre casserole
Ajouter 2 gousses d’ail, quelques morceaux de sang, un poignée de germes de soja , quelques traits de sauce soja, quelques traits de nam pla.
Et aussitôt éteindre la source de chaleur.

Et voilà, le tour est joué.
Il ne reste qu’à déguster.



1 commentaire:

  1. Ca, ça me tente beaucoup: j'aime le boudin et les arômes de la cuisine thaïe, donc les deux réunis, je dis oui!

    RépondreSupprimer