mercredi 25 juillet 2012

B.A.ba des abats: la cervelle.









Comment parer une cervelle.


Cervelle panée.

Il est évident que pour les personnes qui n’ont pas eu la chance, tous petits, de voir leur maman ou leur papa préparer les cervelles, se dire : j’en achète et je me lance, c’est un sacré pas à franchir.
Je reconnais franchement que l’aspect de cette masse bizarre est plutôt repoussant.

Un souvenir qui reste très présent dans ma mémoire remonte à l’époque où un de mes fils qui devait avoir 3 ou 4 ans à l’époque m’avait demandé ce que je faisais et sachant alors que je nettoyais la cervelle m’a répondu : je ne voudrai jamais être une maman…

Alors, que je vous explique.
Voici les cervelles qui sortent de leur ravier.


Je sépare les deux lobes.



Ensuite je les mets sous un filet d’eau froide et je les débarrasse de la fine membrane qui les entoure. J’enlève avec précaution tous les filaments sanguins qui tendent à résister.
La partie gauche est nettoyée.





Les voilà prêtes pour passer à l’étape suivante.

Donc pour 1 personne il faut
1 cervelle de porc
1 œuf battu
de la farine mélangée à du sel et du poivre

Préparation.
Passer la cervelle alternativement dans la farine, l’œuf battu et la chapelure panko.
Plonger dans de l’huile chauffée à 180° pendant quelques minutes jusqu’à ce que les cervelles soient bien dorées.
Aujourd’hui près de 50 ans plus tard à l’Intermarché de Givet où il m’accompagnait, nous en avons encore souri, il aime la cervelle et ces petites cervelles de porc étaient trop mignonnes, le plaisir à commencé par celui des yeux et je peux vous jurer qu’elles étaient divines quand elles ont fondu dans ma bouche sous leur croûte de Panko.
On peut accompagner ce plat de jus de citron.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire