dimanche 13 mai 2012

Joues de boeuf aux patates douces.



Oh que voilà une recette qui m’a donné des sueurs froides. Je n’ai manifestement pas encore compris que quand j’achète des pâtes de curry je devrais diminuer les doses de moitié.
Répéter ses erreurs, vous appelez ça comment ? Pas besoin de répondre, je sais, oui c’est de la bêtise pour ne pas utiliser le mot bien français de con…
Bref quand j’ai goûté le plat à mi-cuisson j’ai avalé du feu. Inutile de demander à ma moitié ce qu’il en pense, il bat les vietnamiens ou les thais par sa résistance à la capsaïcine.
Comme je n’avais mis que la moitié  de lait de coco indiquée, j’ai ajouté une deuxième boîte.
Mais en réalité ce qui a sauvé la situation, c’est que l’entrée, la petite salade aux nem shuas était encore plus brûlante non pas à cause de la capsaïcine, mais du mélange acide, gingembre et piment.
Et aussi le fait peu négligeable que mes invitées ont voyagé beaucoup et que leurs palais sont initiés.
Je viens de recevoir un coup de fil de remerciement, comme il se doit entre gens de bonne éducation, et un grand compliment car elles ont voulu me faire promettre de préparer le même plat la prochaine fois, non, je ne pourrais plus aussi bien réussir ces joues de bœuf dont il ne faut plus faire l’éloge des morceaux, mais surtout de cette sauce dans laquelle ni le lait de coco ni la pâte de curry ne prédominait. La patate douce y ajoutait la touche dont elle porte le nom. Crrroooo bon

Ingrédients pour 4 personnes
2 c à s d’huile d’arachide
2 gousses d’ail émincées
2 cm de gingembre émincé
8 joues de boeuf
4 c à s de sauce soja
2 patates douces rouges coupées en tranches
2 patates douces blanches coupée en tranches
2 poignées de châtaignes d’eau congelées
6 oignons verts
2 dl de lait de coco
2 c à s de sauce d’arachides piquante
du sel
12 feuilles de basilic thai ciselées
2 c à s de curry vert thai

Préparation.
Faire chauffer l’huile dans un wok
Ajouter les joues et les faire brunir de tous côtés.
Verser la moitié du soja et poursuivre la cuisson deux minutes.
En mélangeant constamment ajouter l’ail et le gingembre.
Verser le lait de coco et laisser mijoter à petit feu pendant environ 45 minutes.
Ajouter alors la patate douce blanche, continuer la cuisson pendant 7 minutes avant d’incorporer la patate douce rouge, le sauce d’arachides et le reste du soja.
Compter encore 7 minutes de cuisson supplémentaire.
Vérifier l’assaisonnement, le degré de cuisson et dresser en parsemant du basilic thai (rau ram) ciselé

2 commentaires:

  1. merci et en plus de beau, même si je le dis moi-même je t'assure que c'était très bon

    RépondreSupprimer