mercredi 28 mars 2012

Museau de porc vinaigrette.


        

In

           Ingrédients pour 4 personnes :

 2 museaux de porc bien nettoyés
 1 oignon
 1 branche de céleri
 2 clous de girofle
 2 feuilles de laurier,
 1 branche de thym
 sel et poivre

Vinaigrette :
1 c à soupe de moutarde à l’ancienne
 du persil haché
 sel et poivre
 huile et vinaigre
 des câpres et ou des cornichons
 1 oignon finement découpé

Préparation:
Mettre les museaux dans une casserole, couvrir d’eau.
Ajouter les légumes et les herbes aromatiques.
Porter à ébullition et cuire pendant 30 minutes.
Enlever la viande et la laisser refroidir avant de la découper en petits morceaux.
Arroser avec la vinaigrette, ajouter l’oignon et dresser sur le plat de service.


2

mardi 27 mars 2012

Foie de veau à la grenadine.




Ingrédients pour 2 personnes

400 g de foie en tranches
3 c à s d'huile d'olive
2 gousses d'ail écrasées
3 c à s de sirop de grenadine
1 filet de jus de citron
de l'eau
1/2 grenade égrainée
sel et poivre

Préparation .

Faire frire les tranches de foie dans l'huile chaude à la poêle.
Saler, poivrer et ajouter l'ail haché.
Cuire 3 à 4 minutes de chaque côté.
Déglacer avec un filet de jus de citron et verser la grenadine. 
Allonger avec un peu d'eau
Dresser et garnir avec les grains de grenade;.

Préparation préalable.

Le foie vendu par le boucher ne nécessite normalement aucune préparation préalable.
Il est conseillé de ne pas le cuire trop longuement, 3 à 4 minutes de chaque côté pour qu'il reste rosé et moelleux.

lundi 26 mars 2012

Sang de porc sauté comme en Thailande.









Dans ma recette de pommes au sang j’ai découvert que je n’ai pas pu cuire le boudin selon la recette de mon amie portugaise Francisca, car le sang fourni par le boucher contenait de l’anti coagulant.
Celui que la maman de mon amie me parlait était frais et sans aniticoagulant, je l’ai appris en lui contant nos expériences.
Et c’est celui sous cette forme qu’il est vendu dans les épiceries thai, mais cuit.
Quand j’ai découvert le boudin à Liège je n’ai pas pu m’empêcher d’en acheter une fois de plus et quand je suis arrivée chez mon amie thai Boopa à Nassogne avec mon paquet de sang de porc cuit, elle a sauté de joie.
Il semblerait que certains aliments frais ne soient disponibles dans l’épicerie thai de Liège qu’en fin de semaine, quand elle ne peut pas s’y rendre, hélas.
Chez elle chaque fois que j’arrive, il y a toujours plusieurs casseroles sur le feu et en plus elle préparait ses vacances du lendemain, il y avait une certaine animation dans la maison.
Mais l’hospitalité thai et son amour de la cuisine ne l’a pas empêchée de me dire assieds-toi, je vais te préparer ça.
Incroyable.


Ingrédients pour 2 personnes:
4 tranches de sang
1 c à s de lardons fondus
1 poignée de germes de soja
2 gousses d’ail émincées
un trait de fish sauce
un trait de sauce soja

Sa procédure :
Prendre une poignée de « crêtons », lardons en belge, qui fondaient lentement sur le feu pour les mettre dans une autre casserole
Ajouter 2 gousses d’ail, quelques morceaux de sang, un poignée de germes de soja , quelques traits de sauce soja, quelques traits de nam pla.
Et aussitôt éteindre la source de chaleur.

Et voilà, le tour est joué.
Il ne reste qu’à déguster.



vendredi 23 mars 2012

Brochettes de coeur à la péruvienne.



La cuisine péruvienne, one n parle de plus en plus. Elle a la réputation d'être la meilleure d'Amérique du Sud. On trouve assez facilement dés épiceries sud américaines dans lesquelles vous pourres vous procurer de la sauce Huacatay qui pourra vous servir pour vos viandes au BBQ.


Brochettes de cœur à la péruvienne.

Ingrédients pour 4 personnes :
1 cœur de bœuf nettoyé
1 c à s de cumin en poudre
4 gousses d’ail hachées
1 verre de vinaigre de vin
4 c à s d’huile d’olive
sauce piquante au piment
Sel et poivre

Préparation.
Couper le cœur en petits morceaux.
Prendre un grand plat, y mettre la viande, le cumin, l’ail, sel et poivre.
Le laisser mariner pendant 2 heures.
Enfiler les morceaux de cœur sur des brochettes 
Les mettre sur le BBQ et les faire griller deux à trois minutes en les badigeonnant avec la sauce piquante.
Ces brochettes se servent avec du maïs grillé en accompagnement et de la sauce typiquement péruvienne Huacatay ou black mint sauce (Tagetes minuta).

mercredi 21 mars 2012

J'ai mangé le mou du chat.




Intrépide, téméraire, inconsciente, courageuse ou totalement fêlée, vous pouvez m’attribuer beaucoup d’adjectifs car franchement pour manger du poumon, j’avoue que j’ai du me forcer, ce n’était pas vraiment de gaieté de cœur.
En plus rien que pour le couper en morceaux avant de le cuire, comme je n’y arrivais pas au couteau, même à l’aide de celui en céramique, j’ai du le découper avec des ciseaux.

Et le résultat : le goût de la viande est tout à fait correct, la sauce était bonne mais impossible de mordre dans les morceaux de viande. Du véritable chewing-gum.
Encore  un aliment parfait pour les régimes amaigrissants, mâcher et mâcher encore jusqu’au moment où on se fatigue, et la faim doit être passée entre temps.
Après avoir testé j’ai mis tout dans un récipient et hop dans le congélateur pour mon ami le maraîcher bio en traction animale qui sera ravi.
J’allais oublier de signaler qu’en ces temps de crise économique, c’est le TOP Budget.
A 1euro10 le kilo ce sont les protéines les moins chères du marché.

Ingrédients pour 2 personnes ou selon...

400 g de poumon de boeuf
2 c à s d’huile d’olive
1 gousse d’ail écrasée
1 oignon émincé
1 branche de thym
1 c à s de farine
1 cube bouillon
1 verre à vin de vin rouge
de l’eau

Préparation.
Couper le poumon en morceaux.
Faire chauffer l’huile et y dorer l’oignon et l’ail.
Ajouter les morceaux de viande et les brunir.
Singer et ajouter le vin.
Mélanger et récupérer les sucs du fond de la casserole.
Poivrer.
Ne pas saler car le bouillon l’est suffisamment.
Ajouter un peu d’eau au fur et à mesure si cela s’avère nécessaire.
Compter environ 40 minutes de cuisson.

mardi 20 mars 2012

A la découverte de Nathalie Merceron, son interview et ses recettes


Merci Nathalie.

Comme vous êtes de plus en plus nombreux à manifester votre intérêt pour les recettes d’abats en visitant mon blog, je me propose de vous offrir encore plus de possibilités de pouvoir choisir, d’innover, de varier les styles en vous présentant de temps à autre une blogueuse ou  un blogueur qui  publie ses recettes d’abats préférées. Il me semble que joindre nos expériences serait enrichissant.
Nous ne cherchons pas à nous copier, où serait le plaisir de la création, mais cette création a besoin de s’alimenter, de se renouveler en s’enrichissant de nos expériences. Une idée en fait naître une autre c’est la magie de l’échange entre blogueuses.
Le dimanche soir je vais faire un tour sur les blogs que je suis et à chaque fois j’ai l’impression que j’ai des idées pour 2 semaines au moins. Erreur, ma mémoire me trahit malgré l’aide de toutes les techniques de mémoires ajoutées telles qu’Evernote (que j’apprécie beaucoup).
Des idées on n’en a jamais trop, c’est du moins mon avis sinon je n’aurais pas pris l’initiative d’enrichir La Triperie qui est non seulement mon blog mais surtout un blog dédié aux abats.

Alors je me lance je vous présente Nathalie Merceron, aka Tiuscha, du blog Saveurpassion.
Découvrir toutes ses recettes  va vous prendre beaucoup de temps mais je suppose que comme moi vous allez être épatées par sa maîtrise dans les alliances de saveurs.
Si j’ai parfois l’impression d’être intrépide, pour certaines recettes je n’aurais jamais osé me risquer dans ces rencontres « improbables » entre ingrédients.

C’est un véritable recueil de recettes d’abats que vous aurez l’occasion de « feuilleter » en allant visiter son blog.

Mais commençons par son interview.

                                               Bienvenue Nathalie (aka Tiuscha).



Tu participes à de nombreuses activités, comment m’y retrouver. Je vois que tu as réalisé des interviews culinaires, maintenant  c’est à ton tour, l’interviewer interviewé.

Je retrouve ton nom dans:
- Consultante culinaire
- Réalise des interviews culinaires
- Amoureuse des produits de terroir
- Cours de cuisine
- Accord mets vin

Peux-tu me parler un peu de ce parcours ?
je suis une professionnelle de la communication et des relations publiques (responsable du pôle agro-gastro-vin en agence à Paris) ; je me suis ensuite formée en vin dans le Vaucluse, le département que j'habite, du côté d'Avignon/Orange. J'ai créé il y a 5 ans un blog au départ dédié aux produits de saison et de terroir qui s'est vite recentré sur la cuisine, véritable passion ainsi que le vin. Rien de plus naturel que de les rapprocher autour d'accords mets-vins, une rubrique du blog Saveur Passion, et une activité éminemment oenotouristiques que je propose aux vignerons, caves, syndicats professionnels de la région. J'anime également des ateliers culinaires pour des institutionnels, associations, musées... ainsi qu'à domicile, pour les adultes et les enfants. Trois petits tours et cuisinons ! est un blog de cuisine pour enfants, créé il y a 4 ans. Je dirige aussi depuis peu un blog sur les vins de la Vallée du Rhône : Côtes-du-Rhône News.
A noter des participations éditoriales pour le magazine en ligne
Fureur des Vivres et pour Yummy !, magazine de cuisine en ligne collaboratif

Depuis quand t’es-tu intéressée à la cuisine ?
Je m'intéresse à la cuisine depuis l'enfance : adolescente, je faisais des joutes culinaires pour rire avec une de mes amies, qu'un troisième ami jugeait, avec gourmandise ! Ma mère cuisinait "sain", elle fut très tôt consommatrice de bio. Je poursuis sur sa lancée auprès de mes propres filles...

Mangeais-tu des abats quand tu étais petite ?
Toute petite on me donnait de la cervelle ; plus tard j'ai mangé du foie de veau et j'ai toujours aimé ça. En revanche, pas de tripes à la maison, mes parents n'aimaient pas. J'ai appris à les aimer récemment avec les pieds-paquets ! Je n'ai pas de tabou culinaire (sauf peut-être les animaux familiers comme chat, chien, cheval...

4 Quelle est ta bible culinaire ?
Ma bible culinaire est le Larousse gastronomique car je suis curieuse et l'histoire des produits autant que leur intérêt nutritionnel m'intéressent.

5 Quelle est ton opinion sur les Ebooks, vont-ils remplacer nos bons vieux livres qu’on feuillette dans son lit le soir en les lisant sur la tablette ?
Qui sait ? J'ai grandi dans un monde de livre et n'ai découvert les ordinateurs que tardivement. Les nouvelles générations grandissent avec le numérique. Mais il restera toujours des collectionneurs et des très beaux livres de cuisine, ceux dont les photos ne rendraient rien sur une tablette...

6 Toi qui aime les abats, connais-tu des événements liés à leur célébration dans ta région ?
A la question, j'ai jeté un oeil (pour Fureur des Vivres j'ai un temps rédigé l'agenda gourmand national...) : il existe une fête des pieds-paquets !

7 Je vois que tu as un blog de cuisine pour enfants. Je trouve l’idée géniale. Je pense que cuisiner avec les petits est très enrichissant, et toi ?
J'adore cuisiner avec les enfants, ils sont curieux, ils apprennent et retiennent plus de choses que l'on ne pourrait penser. C'est pour eux que j'ai commencé les ateliers, notamment aux Journées Gourmandes de Vaison la Romaine. J'aime évidemment cuisiner avec mes filles mais aussi avec les autres enfants !

8 Les tiens mangent-ils de tout sinon utilises-tu un stratagème pour camoufler les ingrédients.
Mes filles mangent beaucoup de légumes différents, de fruits, elles ont dans l'ensemble une alimentation très variée, mais elles ont chacune leurs préférences... A mon grand dam, la plus grande n'aime pas le fromage (mais elle y vient peu à peu par le biais de la cuisine au fromage : pizza, raclette...) ; pour la langue de veau ou d'agneau, je feinte et je coupe en petits morceaux : elles n'y voient que du feu. Une fois qu'elles savent ce qu'elles ont mangé, elles sont moins réticentes...

Comment concilies-tu ton job de RP et ta passion ?
Mon lancement professionnel est récent, mais la cuisine nourrit mon activité de consultante, et les blogs sont des "vitrines" (à défaut d'un site Internet, qui ne saurait tarder)

Parmi toutes les recettes d’abats que tu as réalisées, quelle est ta préférée, tu peux nous en parler ?
Difficile, j'avais beaucoup aimé le mariage de saveurs et couleurs de cette recette de ris de veau, mais j'ai un très bon souvenir de ce "rôti de rognon" !

Les recettes de queue.

Les andouilles et andouillettes.

Le foie gras

Le boudin noir

Les pieds.

Les rognons

Les ris de veau

lundi 19 mars 2012

Lasagnes ouvertes au boudin noir.



La recherche de la recette a démarré avec la découverte sur le web de pâtes fraîches « sabores nuestros » de chez Gallo, qui a mis sur le marché  des raviolis farcis au boudin noir et aux oignons confits.
A partir de là j’ai papillonné de recette en recette pour finalement m’inspirer de Tim Kinnard, finaliste du Master Chef at home 2010.

Et voici ma version.

Lasagnes ouvertes au boudin, potiron et infusion de sauge et safran.

Ingrédients pour 2 personnes :

6 feuilles de lasagne
100 g de boudin noir
1 c à s d’huile d’olive
60 g de beurre
quelques pistils de safran
quelques feuilles de sauge
1 morceau de potiron

Préparation.

Faire cuire les lasagnes selon le mode d’emploi.
Y découper des cercles à l’emporte-pièce.
Mettre les dés de potiron dans un plat allant au four.
Les enduire d’huile, saler et poivrer.
Les cuire en position grill pendant 15 minutes ou jusqu’à ce qu’ils brunissent légèrement.
Enlever la peau du boudin et étaler la chair sur les feuilles de lasagne.
Recouvrir avec une autre feuille et mettre une couche de potiron et couvrir avec la 3ème feuille.
Pour le beurre, le faire fondre une heure à l’avance et y infuser la sauge et le safran.
Juste avant de servir, verser la sauce sur les pâtes, remettre le plat dans le four à micro-ondes pour que le boudin soit bien chaud.

dimanche 18 mars 2012

Salade Pampanga de museau de porc, foies de volaille et cervelle (Philippines)




Ingrédients pour 4 personnes
½ k de museau de porc nettoyé et rasé
125 g de foies de volaille
125 g de cervelle de porc
2 c à s d’huile
2 oignons émincés
2 tiges d’oignons verts émincés.
2 pili pili émincés
5 cm de gingembre finement émincé
1 c à s de sauce soja
100 ml de jus de citron
2 c à s de vinaigre de noix de coco de préférence
sel et poivre.

Préparation.
Bouillir le museau pendant in quart d’heure.
Le découper en petite morceaux.
Faire chauffer l’huile et y dorer le museau.
Enlever les morceaux, réserver.
Mettre alors les foies pour les cuire et terminer par la cervelle.
Saler et poivrer.
Dans un saladier déposer toute la viande, les légumes émincés et assaisonner avec les ingrédients restants.


vendredi 16 mars 2012

Pieds de veau comme au Burkina Fasso.




Une recette de mon amie Rita du Burkina. Quand elle prépare ce plat, on le déguste toutes les deux sans nos hommes qui préfèrent un bon morceau de viande sans os. Tant pis pour eux et tant mieux pour nous.
C’est trop bon.

Ingrédients pour 4 personnes
1 pied de veau
250 g de pois chiches
1 poivron
1 tomate
1 oignon
10 gousses d’ail
sel et poivre

Préparation.
Rincer les pois chiches
Mettre le pied de veau dans une grande casserole.
Ajouter tous les autres ingrédients.
Faire cuire jusqu’à ce que la chair du pied se détache facilement.
Il faut compter approximativement 4 heures de cuisson.

jeudi 15 mars 2012

Joues de boeuf à l'ananas.


Ingrédients pour 2 personnes :
de l'ananas frais
400 g de joue de porc
2 c à soupe de beurre
10 baies de genévrier écrasées
2 c à soupe de moutarde
1 dl de bière d'abbaye
du persil haché
sel et poivre

Préparation:
Presser l'ananas frais, mettre le jus dans un récipient et le laisser décanter 10 minutes.
A laide d'une seringue en prélever 25 cc et les injecter dans les joues.
Laisser reposer une heure pour permette à la broméline contenue dans l'ananas de pré-digérer la viande de manière à l'attendrir et permettre une cuisson rapide.
Faire frire la viande dans le beurre, déglacer avec la bière et ajouter les autres ingrédients.
Mijoter jusqu'à cuisson complète des joues.
Servir avec une purée de pommes de terre au céleri rave.

Particularités des joues:
Les joues sont généralement vendues parées. Elles sont constituées de la masse musculaire des masséters.
C'est un morceau maigre mais qui nécessite une cuisson longue: daube, pot-au-feu etc

mercredi 14 mars 2012

Rosaces de boudin sur des vôtes.




Je vais encore vous parler de la boucherie Magerotte car ce midi j’ai mangé des rosaces de boudin piquées au foie de porc, achetées chez eux, elles étaient absolument délicieuses.
Pourquoi des « vôtes », parce que c’est un mot wallon d’ici pour désigner des crêpes épaisses et que ce plat est bien typique, dans mon souvenir en tous cas.
En dehors de la présentation, je pense que vous pouvez utiliser le boudin noir que vous aimez ou celui qui est disponible près de chez vous.

Avant de vous livrer  la recette, j’ajoute qu’en belge « ça m’a vraiment bien goûté ».

Ingrédients pour 2 personnes.
4 rosaces de 100 g chacune
Pour les crêpes.
150 g de farine
50 g de farine de sarrasin
1 œuf battu
1 c à s de levure instantanée
1 c à s de miel
150 ml de cidre
1 pomme râpée
1 pincée de sel
25 g de beurre
Pour la garniture
1 pomme
1 c à s de beurre
1 c à s de sirop de Liège

Préparation.

Mélanger les 2 farines, le sel et la levure.
Mixer le miel avec l’œuf et le jus de pomme et les ajouter aux farines.
Bien mélanger le tout.
Ajouter la pomme râpée
Chauffer la poêle à crêpes, y faire fondre le beurre.
Cuire les crêpes une à une et garder au chaud.

Faire fondre le beurre et le sirop de Liège la poêle et y faire caraméliser les quartiers de pomme.

Faire chauffer une grande poêle et y déposer les rosaces de boudin, les retourner avec précaution et les cuire sur l’autre face.

Déposer les rosaces sur les crêpes, garnir avec les pommes et la sauce.

mardi 13 mars 2012

Gésiers de canard confits, lentilles sauce asiatique



Ingrédients pour 2 personnes.
100 g de lentilles
sel, poivre
1 feuille de laurier
150 g de gésiers de canard confits émincés
2 c à s de sauce soja
4 tiges d’oignons verts émincés
½ c à soupe de gingembre émincé
½ c à c de pâte de citronnelle
1 c à s de vinaigre de riz
½ c à c d’huile de sésame
1 c à s d’huile d’olive
de la coriandre hachée

Préparation.
Cuire les lentilles avec le laurier, sel et poivre en veillant à ce qu’elles ne deviennent pas trop molles.
Faire frire les gésiers quelques minutes à la poêle.
Egoutter les lentilles et ajouter les herbes et l’assaisonnement.
Dresser le tout.

lundi 12 mars 2012

Rognons de mouflon sur pain moutardé.




Je vous ai déjà parlé des petits mouflons dans mon billet sur le carpaccio de cœur de mouflon.
Ce plat était pour Bernard car la viande crue, très peu pour moi et pourtant j’ai goûté, la viande a une texture qui m’était inconnue, croquante, étrange ?
Moi je me suis offerte les petits rognons.
Une merveille.
Comme vous pouvez le constater sur la photo, les rognons ont la taille d’une noix, une friandise salée comme je les aime.

Les ingrédients pour 1 personne.
4 rognons de mouflon.
1 c à s d’huile d’olive
un trait de cognac
1 c à s de moutarde
un peu de persil haché
1 morceau de baguette
sel et poivre en grains

Préparation

Enlever la graisse qui entoure le rognon et enlever la fine membrane qui l’entoure.
Faire chauffer l’huile d’olive et y dorer les rognons.
Saler et poivrer.
Verser le cognac et flamber.
Tartiner le pain de moutarde.
Poser les rognons sur le pain.
Parsemer de persil.


dimanche 11 mars 2012

Salade de langue d'agneau, tomate confite et noisettes

 

Vous connaissez la fureur des vivres, le magazine culinaire en ligne?
Je l'ai découvert ce matin au travers d'un post de Damien Duquesne de 750g concernant la marathon tripier dans l'Yssengelais , suivi d'un commentaire de Pierre Brice Lebrun de Fureur des vivres et d'un autre de Nathalie Merceron du blog Saveur Passion dans lequel elle citait sa recette de salade de langue que je reprends ici car effectivement présentée de cette façon, tout le monde pourrait en manger sans faire Beurk c'est de la langue.

Si vous voulez la tester voici le lien

Bon appétit

Andouillettes gratinées au safran et à la tomate.

                            

Une recette qui m'inspire que j'ai trouvée sur le blog de la  Fureur des vivres


samedi 10 mars 2012

Hampe à l'échalote.



Un grand classique brasserie ou bistrot pour les amateurs de bonne viande ce qui n’est pas le cas chez nos « mangeurs de blanc bleu belge » dont les français disent : c’est pas de la viande ça.
Manger locavore, oui, mais pas le bœuf, beurk.
Je me souviens, c’était dans les années 70, mes parents se fournissaient chez le meilleur boucher des environs, si pas le meilleur, le plus cher.
Je venais de rencontrer celui qui allait devenir un de mes maris amateur d’onglet, de hampe ou d’araignée, qui font partie des abats.
Ils se mangent saignants, c’est la raison pour laquelle je préfère un beau morceau de contre filet et que je n’en prépare que pour mon mari.
Je pensais m’en procurer chez le boucher, erreur.
Sa réponse fut  mais Madame, aucun belge ne voudrait acheter cette vianda qui n’est pas parfaitement rouge, j’en fais du saucisson.
C’est pas triste ça ?
Voilà pourquoi, 42 ans plus tard je vais encore acheter le bœuf et les abats à Givet.
Mais les tendances changent, je ne désespère pas.


Ingrédients pour 2 personnes
400g de hampe
4 échalotes émincées
40 g de beurre
1 c à s d’huile d’olive
120 ml de vin rouge
1 verre à liqueur d’armagnac
sel et poivre du moulin.

Préparation.
Mettre le beurre dans la poêle et le faire fondre.
Y dorer les échalotes à feu doux.
Ajouter le vin et l’armagnac et laisser réduire à petit feu pour que la sauce épaississe.
Faire cuire la viande à feu vif dans le beurre.
Saler et poivrer et servir avec la sauce.
La hampe doit se manger saignante.

Quiz spécial blogueurs culinaires.


                                                           Quiz special bloggeurs 


Philou vous propose au travers de ce billet de voyager dans la blogosphère culinaire et de rendre une petite visite aux blogs qu'il a l'habitude de lire ou tout du moins une partie.
 
Cette petite visite se fera grâce à un petit quiz.


Pour ce faire, Philou vous présente 20 photos tirées de 20 blogs différents. A vous de restituer la bonne recette à son auteur.

Comment jouer ?
C'est simple, vous envoyez votre association à l'adresse mail suivante : un.cuisinier.chez.vous@gmail.com ainsi que la réponse à la question complémentaire : Combien y aura-t-il de participants à ce quiz ?
Vous avez jusqu'au 31 mars 2012 pour m'envoyer vos réponses.
 
Et pour gagnez quoi ? Un très beau coffret de chocolats de Benoît Nihant !

Je vous ai tout dit, à vous de jouer et de reconnaître ma participation Marie Claire de
http://latriperie.blogspot.com 

vendredi 9 mars 2012

Carpaccio de coeur de mouflon.





Le coeur d'un mouflon.



Mes amis de Havrenne ont décidé il y a peu, pour des raisons qui leur sont personnelles, d’interrompre le séjour sur notre planète, de 4 mouflons qui vivaient dans leur grande propriété.
Et là, un coup de fil. Marie Claire tu veux les abats. OUI !!!
Mais, c’est quoi un mouflon ?
Avec le web, les questions trouvent rapidement une réponse.

Au départ je voulais préparer ces petits cœurs selon la recette du chef  Chris Cosentino  renommé  pour son restaurant Incanto et les plats d’abats qu’on y sert.
Son plat composé de cœur d’agneau, d’artichaut, d’anchois et de menthe m’interpellait.
Hélas impossible de trouver la recette.
Le mouflon étant un ovin, j’ai donc improvisé une autre recette que voici.
Je ne sais pas si mon idée était adéquate car tailler de fines tranches dans ces tous petits cœurs, même en les mettant un peu au congélateur, ne s’est pas avéré une tâche facile.

Ingrédients pour 2 personnes
4 cœurs de mouflon.
2 c à s de sauce soja
2 c à soupe de fish sauce
1 c à s de basilic thai haché
des jeunes pousses

Préparation.
Enlever la graisse et les filaments des cœurs.
Les fendre, les aplatir et les placer une heure au congélateur.
Les couper en tranches aussi fines que possible.
Les assaisonner avec les deux sauces et le basilic.
Dresser sur l’assiette.



jeudi 8 mars 2012

Pieds de porc aux lentilles.




Ingrédients pour 2 personnes
2 pieds de porc
150 g de lentilles
2 carottes
1 branche de céleri
20 cl de vin rouge
du persil haché
1 oignon piqué de 2 clous de girofle
1 feuille de laurier
2 tranches de lard fumé
2 feuilles de sauge
sel et poivre

Préparation.
Mettre les pieds de porc dans la cocotte minute.
Les couvrir d’eau.
Ajouter les légumes et les épices.
Fermer la cocotte et faire cuire pendant une heure environ.
Ouvrir la casserole et ajouter le vin et les lentilles.
Continuer la cuisson à découvert jusqu’à ce que la viande se détache facilement des os.

mercredi 7 mars 2012

Un apéro gourmand pour képi blanc



Cédric du fameux blog Coquillettes et crustacés a publié trois recettes qui me plaisent énormément avec de superbes photos.
Son apéro gourmand est extra-ordinaire, je vous le conseille vivement
L'apéro gourmand pour képi blanc


Andouillette à la ficelle au Muscadet.




Une recette ultra simple et ultra bonne.
L’andouillette et la moutarde, un classique. J’avais envie d’ajouter l’une ou l’autre herbe aromatique et j’ai fait appel aux blogueurs belges pour me faire leurs suggestions. Merci à eux.
J’ai acheté il y a peu le livre « The flavor thesaurus » qui ne m’a pas été utile,hélas.



Ingrédients pour 2 personnes
1 andouillette à la ficelle
1 c à s de saindoux
2 échalotes émincées
50 ml de vin blanc Muscadet
3 c à s de crème épaisse
du thym, de l’estragon
sel et poivre en grains

Préparation.
Mettre le saindoux dans une poêle, le faire fondre et dorer les échalotes.
Ajouter l’andouillette et les autres ingrédients.
Baisser le feu et laisser mijoter 10 à 15 minutes en retournant régulièrement la viande.


mardi 6 mars 2012

Blanquette de gras double au safran.



Le gras double ( dit suie mains par les congolais) vendu précuit, je crois que tout le monde pourrait en manger.
Cela me fait penser aux fruits de mer aux USA. A l’époque où je les ai mangés j’avais eu l’impression qu’ils étaient aseptisés à l’eau de Javel, aucun goût.
Cela a, je l’espère, changé en mieux actuellement.
Mais comme pour le poisson, c’est la sauce qui fait passer le merlan…et la sauce était bonne.

Ingrédients pour 2 personnes
400 g de gras double précuit
2 c à s de saindoux
1 gros oignon émincé
une pincée de filaments de safran
2 c à s de farine
1 dl de crème fraîche
1 jaune d’oeuf
un peu de jus de citron

Préparation
Faire tremper les filaments de safran dans un peu d’eau chaude
Fondre le saindoux et y frire les lanières de viande.
Les singer.
Saler poivrer et ajouter le safran.
Ajouter la crème fraîche et porter à ébullition.
Mélanger le jaune d’oeuf avec le jus dans un petit récipient et l’ajouter à la viande. Mélanger pour bien lier la sauce et couper immédiatement le feu.

lundi 5 mars 2012

Ris de veau flambé au pastis.









Ingrédients:
800 g de ris de veau
1 kg de fenouil
2 c à soupe de crème fleurette
2 c à soupe d'huile d'olive
2 c à soupe d'huile de tournesol
5 cl de pastis
1 c à soupe de fond de veau en poudre
sel et poivre

Préparation:

Retirer ½ cm à la base du fenouil ainsi que les fibres dures.
Garder les pluches.
Coupez-le en quatre et faites-le cuire à petit feu pendant environ 20 minutes jusqu'à ce qu'il soit bien tendre.
L’ égoutter puis le mixer avec la crème et l'huile d'olive.
Rincer le ris de veau à l'eau froide.
Pocher le 5mn dans de l'eau frémissante salée.
Le plonger dans l'eau froide, éliminer la membrane et l'éponger.
Fondre la moitié du beurre et l'huile dans une poêle.
Faire dorer le ris  pendant  5 minutes.
Flamber avec le pastis
Ajouter le fond de veau dilué dans 10 cl d'eau.
Laisser réduire de moitié puis ajouter le beurre restant en l’incorporant sans laisser bouillir ;
Dresser.

Un pot au feu de langue.

                                                          Langue-Papilles

La Francesa profite du retour de l'hiver pour proposer un plat "confort food" qui me paraît bien appétissant.
Découvrez sa recettes sur son blog


dimanche 4 mars 2012

Les deux boudins aux pois chiches.


J’avais vu une recette de fèves aux 2 boudins, mais où ? Plus moyen de la retrouver alors changement de cap.
Dans mon placard il y a toujours une boîte de pois chiches. J’estime que pour 2 personnes de notre âge la cuisson de quelques pois chiches ne serait pas raisonnable économiquement.
Alors voici l’improvisation pour cette recette fast food.
Il est bien évident qu’il n’y a que le boudin noir qui est classé comme abats.

Pour 2 personnes il vous faudra :

150 g de boudin noir
150 g de boudin blanc
1 boîte de pois chiches
1 oignon émincé
1 gousse d’ail hachée
1 c à c de paprika
1 c à t de cumin en poudre
2 c à s d’huile d’olive
sel et poivre

Préparation.
Faire chauffer 1 c d’huile et y dorer l’oignon et l’ail.
Ajouter les pois chiches et les épices et laisser mijoter un peu de manière à ce que l’ensemble soit bien chaud.
Tailler le boudin en grosses tranches et les dorer dans le restant de l’huile.
Dresser le boudin sur les pois chiches